Durant le congrès de 2015, l’ASAF a été honorée en la personne du Dr Avédis Matikian, par la ministre de la Diaspora, sur décision du président de la République Serge Sargsian et du recteur de l’université d’Erevan, par la médaille Mkitar Heratsi. Il s’agit de la plus haute distinction attribuée à une organisation humanitaire dans le domaine de la santé. Elle récompense l’ASAF pour la totalité des actions menées depuis plus de vingt ans en Arménie.

Pour le plus grand bonheur des habitants de la région du Syunik, le Centre Cardiovasculaire Franco-Arménien de Goris ne cesse d’améliorer ses services. Et ce, grâce aux compétences de son personnel et à la qualité de ses équipements.

Chargée notamment de mettre en place le plateau technique et d’assurer le fonctionnement du centre, l’ASAF multiplie ses efforts pour convaincre de nouveaux partenaires de l’aider à équiper le CCFA en matériel de pointe.

Ainsi, la Fondation Léa et Napoléon Bullukian a été séduite par l’action de l’ASAF. Elle vient de lui octroyer une subvention de 5 000 € pour participer à l’achat d’une nouvelle station ECG informatisée pour échographie. Cet appareil sera utilisé chez des patients atteints de maladies cardio-vasculaires et permettra de déceler certaines anomalies sans avoir à faire de coronarographies, examens plus invasifs et qui représentent un coût non négligeable.

Grâce à cette subvention de la Fondation Bullukian, le CCFA va encore améliorer la qualité de ses soins.

Catégories : Actualité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *